Agriculture vs Aménagement

Agriculture vs Aménagement

Comment réussir le mariage improbable entre agriculture et aménagement urbain ?

Un constat s’impose : le véritable enjeu de notre civilisation n’est pas la dette publique que nous allons laisser aux prochaines générations mais bien la dette « écologique » que nous allons transmettre dans les décennies à venir. Cet enjeu écologique a pour conséquence d’avoir développé de nouvelles manières de vivre au sein de notre société.

3 tendances se dégagent :

D’abord au niveau des entreprises, avec un enjeu sociétal important qui conduit à la création de services dédiés à l’amélioration de l’environnement aboutissant à la Responsabilité Sociétal de l’Entreprise (RSE). On peut également observer une prise de conscience de la part des citoyens qui se rendent compte que l’agro écologie est probablement un des facteurs clés du « mieux vivre ». C’est alors que l’on voit se développer un marché de consommation plus locale basé sur l’économie, notamment la consommation, participative : Le marché du « Do It Yourself » (DIY) où le client devient lui même acteur de sa propre consommation.

En France, plus de 77 % de la population vit aujourd’hui en ville. Cette tendance continue de progresser et l’agro écologie va devoir prendre en considération ce facteur d’urbanisation. Comment permettre aux « citadins » de consommer des fruits et légumes de qualité, issus d’une production responsable, à un prix abordable ? Vous me répondrez, en amenant les cultures en ville ! Oui, mais alors : Comment réussir ce mariage improbable entre agriculture et aménagement urbain ?

Une jeune entreprise, Cueillette Urbaine, a su concilier agriculture et aménagement urbain à travers le triptyque : engagement RSE, agro écologie et volonté de DIY. Grâce à des innovations d’usage, écologique et technique, elle permet de concilier les attentes des entreprises ou des collectivités et des citadins.

Forts d’une solide expérience en agronomie et en aménagement d’espace urbain, les créateurs de Cueillette Urbaine ont développé un concept permettant d’associer des cultures à une restauration locavore. Cueillette Urbaine permet aussi aux salariés des sociétés de se retrouver sur un projet commun de gestion de potager participatif. Cueillette Urbaine, en coordination avec la direction de l’entreprise, propose des événements et des ateliers autour des potagers installés dans l’enceinte de l’entreprise.

L’innovation repose sur 3 piliers :

Des techniques de culture développées pour répondre au mieux aux spécificités de l’agriculture urbaine. Une jardinière auto-suffisante (Forest Bed) et un mur végétalisé dédié à la culture de plantes aromatiques et médicinales (l’Aromur) permettent une culture locale et responsable en milieu urbain.

Un concept de potager collaboratif conçu pour produire en grande quantité (plus de 6kg/m² par récolte) avec un minimum d’entretien permettant ainsi de créer du lien social. Une production de variétés rares pouvant permettre d’alimenter un espace de restauration.

Une production responsable faite pour être consommée. Par cueillette pure ou par transformation dans un espace ouvert permettant de créer un échange entre le chef et le consom’acteur !

 

 


Les commentaires sont clos.